Tir 3D et Nature

:: Le Tir 3D 

Le tir 3D se pratique généralement de mars à novembre, en pleine nature, forêt, prairie, parfois sur des terrains vallonnés… Les organisateurs de ces concours ont à cœur de proposer des épreuves éco-responsables. Le tir 3D se pratique en pelotons sur un parcours composé de 24 cibles. Celles-ci sont des représentations animales en polyuréthane, grandeur réelle. On peut marquer 5, 8, 10 ou 11 points en fonction des zones atteintes.

Variante du tir nature, le tir sur cible volumétriques dites 3D” permet de retrouver des conditions de chasse. Il ne serait pas question de tirer sur des animaux vivants !
Les cibles sont en mousse et sont disposées sur un parcours de 24 cibles en 3 dimensions. L’estimation, l’appréciation des éléments naturels et bien-sûr la technique de tir sont autant de qualités nécessaires pour réussir dans cette discipline qui privilégie elle aussi le tir instinctif.. Des parcours permanents existent et sont ouverts au “tir loisirs”. Une initiation à la pratique du tir à l’arc est vivement conseillée avant de se lancer sur un parcours.

                                

Déroulement d’un tir 3D

Chaque archer tire deux flèches. Les distances de tir vont de 5 à 30 m et même 45 mètres pour les tirs libres, en fonction des catégories. Un pas de tir spécifique est réservé aux jeunes (benjamins, minimes) et à ceux qui souhaitent découvrir la discipline. Il est possible de participer à un tir 3D avec un de ces 5 arcs : classique nu, chasse, longbow, arc à poules sans viseur et tir libre. Un classement individuel est établi ainsi qu’un classement par équipe comprenant trois archers du même club.


:: Le Tir Nature 

Le tir Nature que l’on appelait “improprement chasse” (la chasse à l’arc est aussi une discipline de l’arc, mais elle n’est pas pratiquée au sein de la FFTA) se pratique en site naturel sécurisé sur des cibles animalières. Comme pour le tir en campagne, le tireur doit apprécier la distance du gibier très rapidement pour tirer ses deux flèches en 30 ou 45 secondes. Cette discipline privilégie le tir instinctif (sans viseur) et demande beaucoup d’entraînement.
Suivant la distance (de 5 à 40 m) l’animal (petit animal, petit gibier, moyen gibier et gros gibier) comporte deux zones (tué et blessé) utilisées par les tireurs pour marquer leurs points.